2020 Duyun Yingshan Maojian 影山 红毛尖 Thé rouge de Chine

Les Pointes duveteuses du Mont des Ombres - Province de Guizhou

Sélectionné par Katrin Rougeventre. 


ARRIVAGE AVRIL 2020

Conditionnement
9,43 €

>Gagnez 9 points/0,45 € Gagnez 9 points/0,45 € (Chaque 1,00 € dépensé = 1 point, 1 point = 0,05 € de réduction sur une prochaine commande)
Votre panier totalisera 9 points qui pourront être convertis en un bon de réduction de 0,45 €.
 

Paiement sécurisé

 

Livraison offerte dès 39€ d'achat

 

Fidélité récompensée

Température
85°C
Temps d'infusion
Infusions courtes, répétées
Dosage
2 à 3g en Zhong
Arômes
Boisé
Moment
Matin et Journée
Préparation recommandée
Zhong
Types de thés
Noir / Rouge
Terroir
Ghizou
Nouvel arrivage
Garantie
Agriculture Biologique non labellisée
Garantie

Les jardins théiers de Yingshan, le Mont des Ombres, se déploient sur les pentes qui encadrent la vallée de Jingxin, sur plus de 200km2. Cet écrin de verdure, à la végétation luxuriante et aux paysages naturels d’une grande beauté, est particulièrement propice à la méditation. Si l’expérience d’une retraite au calme vous tente, vous pourrez même y séjourner, dans de jolis bungalows, suspendus au-dessus des rangs de théiers. La mise en place de cet éco-tourisme à petite échelle, en valorisant l’environnement, contribue à sa préservation et au développement de pratiques agricoles naturelles.  

Les terrasses du thé Le Guizhou est un pays tout en pente, aux paysages à couper le souffle. Isolé au coeur des reliefs montagneux du Sud-Ouest, c'est le nouvel eldorado du thé. Situé non loin du berceau d’origine du Camellia Sinensis et de sa mise en culture, le Guizhou est impliqué dans la culture du théier depuis des siècles.

Mais ces dernières décennies, le théier a remplacé le riz un peu partout sur les terrasses sculptées à flanc de colline. Si bien qu’aujourd’hui la province se place en deuxième position en Chine pour sa superficie théière. En plus des quelques thés régionaux, on cultive désormais au Guizhou les thés verts chinois les plus célèbres.

C’est dans les terroirs de Qiannan, la préfecture autonome des minorités Buyi et Miao, dans le sud de la province, que nous sommes allés chercher les pointes duveteuses de ce Duyun Maojian 都匀毛尖, le thé le plus emblématique du Guizhou.

Reconnaissable à la forme en crochet de ses feuilles, ce « thé hameçon », ou Yugoucha 鱼钩茶 en chinois, alimentait déjà au XVIIIe siècle, les provinces voisines du Hunan et Guangxi, jusqu’au Guangdong où il partait du port de Canton vers l’Occident.

En 1915, à San Francisco, il se distingua à l’Exposition Universelle de Panama-Pacific, puis plus récemment à la Shanghai-Expo. En réalité, il existe non pas un, mais une multitude de thés Duyun Maojian, dont l’aspect et le profil aromatique varient en fonction non seulement du terroir, mais aussi des spécificités variétales et de l’art de la transformation des feuilles, unique pour chaque producteur.

Notre Duyun, le premier de ce printemps 2020, a été récolté mi mars, dans les jardins théiers de Yingshan, le Mont des Ombres, un environnement naturel, encore préservé de toute pollution.

Dans cette région, les pentes sont noyées dans les brumes une grande partie de l’année, ce qui garantie une pousse lente et la tendreté des feuilles, principal critère de la cueillette du Duyun Maojian.

Il s’agit d’une magnifique cueillette de printemps, récoltée mi-avril et très riche en bourgeons d’hiver, particulièrement duveteux. Vous apprécierez sa finesse, l’élégance de sa liqueur ambrée, sa texture soyeuse et ses arômes fleuris.

Vous pouvez le déguster en Gaiwan, en courtes infusions successives, à la théière (infusion de 2 à 4 minutes) toujours avec une eau de source ne dépassant pas les 85° C. 

Utilisez de préférence une eau de source portée à °C pour le préparer, en gaiwan ou en petite théière. 

Thé rouge de Chine 

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...